AccueilActualitésNotre Coop'Quelles sont nos actions à l’amont pour répondre aux objectifs de décarbonation ?

25/01/24

Quelles sont nos actions à l’amont pour répondre aux objectifs de décarbonation ?

Engagée depuis toujours dans la préservation des territoires, Sodiaal participe à sa mesure aux enjeux globaux de limitation des émissions de gaz à effet de serre, définis par les scientifiques du GIEC et validés lors des accords de Paris. Notre coopérative s’est engagée à réduire de 30% son empreinte carbone en valeur absolue entre 2019 et 2030.

Cet engagement a été validé par SBTI (Science Based Targets) en fin d’année 2022, [*SBTI est une organisation internationale issue de la collaboration entre Organisation des Nations Unies (ONU) le World Resources Institute (WRI) le Carbon Disclosure Project (CDP) et l’ONG WWF (World Wide Fund For Nature) Elle aide les entreprises à accélérer leur trajectoire de décarbonation en se fixant des objectifs de réduction d’empreinte carbone alignés avec les dernières recommandations scientifiques]

Au-delà de cet objectif de réduction globale de 30% de l’empreinte carbone au niveau du groupe, Notre coopérative s’est engagée à réduire de 20 % l’empreinte carbone brute par litre de lait produit par ses éleveurs adhérents, démontrant ainsi l’engagement et l’action de nos éleveurs en faveur d’une production laitière durable, et répondant aux défis alimentaires et environnementaux de demain.

Mais quelle est concrètement notre action ?

 Nous déployons 3 outils pour atteindre cet objectif de –20% /litre de lait :

–             SelfC02 : C’est un autodiagnostic réalisé par nos éleveurs chaque année. Les données renseignées permettent de calculer annuellement l’empreinte carbone de l’ensemble des producteurs de Sodiaal, ainsi que son évolution.

–             CAP’2ER niveau 2 : Il s’agit d’un diagnostic précis permettant de mettre en place un plan d’actions adapté à chaque producteur pour réduire son empreinte carbone.

–             Label bas carbone : C’est une démarche permettant de rémunérer le producteur sur les résultats de réduction d’empreinte carbone obtenus

Depuis le début de l’année 2023, une dizaine de conseillers laitiers, répartis dans les différentes régions, se forment sur les enjeux environnementaux et la réalisation de diagnostics CAP’2ER niveau 2.

Ils ont pour mission la réalisation de diagnostics mais également le suivi des plans d’actions carbone établis pour donner suite aux 1800 diagnostics CAP’2ER réalisés auprès de nos éleveurs depuis 2020 par nos partenaires.

Ce suivi des plans d’actions est l’occasion de faire un point sur l’avancement des leviers de réduction de l’empreinte carbone identifiés lors du diagnostic CAP2ER initial, d’aborder plus largement les projets en cours et à venir sur l’exploitation.

L’analyse des 1200 premiers plans d’action réalisés met en évidence 3 principaux leviers de travail :

°Optimiser : l’âge au premier vêlage : levier présent dans 54% des plans d’action

°Maitriser les réformes non désirées : présent dans 31% des plans d’action

°Optimiser les quantités de concentrés, adapter les apports aux besoins : présent dans les 20% des plans d’action

Ces 3 thématiques montrent qu’améliorer ses performances environnementales n’est pas seulement bénéfique à l’environnement cela va de pair avec l’efficacité économique, et cela garantit la durabilité de l’exploitation. Améliorer son empreinte carbone et sa rémunération, c’est optimiser chaque poste de produits et de charges en recherchant les meilleurs équilibres !

Design Sans Titre (31)
Partager sur :